Entrepreneurs : dark side vs light side

Entrepreneurs : Cédez-vous à la lumière ou le côté obscur de la Force ?

Dites-moi que vous avez compris la référence, sinon je vous invite à aller vous aligner les 7 épisodes de Star Wars, tout de suite !
Je prends très au sérieux la métaphore qu’illustre ce chef-d’œuvre cinématographique.
Pour ceux qui ne connaissent pas, le monde dans Star Wars est régi par une énergie présente partout appelée la Force.
Certaines personnes bien entraînées peuvent apprendre à maîtriser cette énergie, défiant les lois de la physique.
Seulement certains l’utilisent à des fins héroïques, constructives, altruistes : les Jedis
Tandis que d’autres l’utilisent de façon impulsive, égoïste et destructrice, les Siths.

En entrepreneuriat, nous sommes sans cesse soumis à une énergie similaire.
En fait, nous sommes tous quelque part, manipulateurs de cette énergie, de par nos décisions prises, nos attitudes, nos pensées et communications. Chaque action ou pensée crée un impact dans notre environnement.
Savez-vous vraiment quel impact vous créez? Est-il bénéfique? Vous trouvez-vous parfois dans des situations qui vous échappent? Difficiles à vivre?

Cet article illustre des sphères de l’aventure entrepreneuriale, pour que vous puissiez identifier ce que représente cette fameuse Force dans notre monde. L’article suggérera également des moyens d’orienter vos pensées, actions, décisions, attitudes, vers une manière saine et bienveillante. Après tout, on récolte ce qu’on sème!

Entrepreneurs : dark side vs light side
À vos sabres lasers, c’est parti pour l’aventure!

La relation avec vos clients

Me voilà arrivé à ma soirée de réseautage, bien habillé, mes cartes d’affaires en poche, je révise mon objectif en tête : trouver 3 clients ce soir. Je dois finir mon mois avez 1500$ de plus dans mon compte en banque si je veux éviter les problèmes et payer toutes mes factures.

Allez, je pars à l’assaut : 1ère rencontre, il s’appelle Bernard, il me dit être ébéniste. Hmm ébéniste, ça a besoin d’un coach d’affaires, non? Bof, qu’importe, peut-être. Qui ne tente rien n’a rien!
Je l’écoute, il me raconte son quotidien, là où il travaille, son rêve d’enfant de manier les matières premières pour en faire des éléments utiles. Il me dit que c’est un métier peu connu et pas souvent valorisé, YES UNE OUVERTURE POUR MOI.

Je saisis l’occasion et rétorque aussitôt qu’il aurait tout intérêt de se prendre un coach, pour faire valoriser son travail.
Il me dit avoir un mentor, zut un obstacle. Je lui donne la différence entre coach et mentor, il reste impassible. Zut! Quel autre argument lui donner ? Ah, je sais! Je lui offre 1 heure gratuite, ça devrait marcher ça?
Il me sourit et me dit « Merci, je vais considérer cela. Bon réseautage à toi.  »
Je ne me souviens pas lui avoir dit que je voulais arrêter notre conversation, mais ainsi soit-il! Je le salue.
Une semaine passe sans ses nouvelles, il ne m’aura jamais rappelé. Quel temps perdu…

Cette situation est si courante!
Dans mon cas actuel, j’ai employé de bonnes méthodes, seulement je n’avais pas bien défini avec quelles émotion et intention je suis allé atteindre mon objectif de vente.
Et si je m’étais écouté, j’aurais cerné que ce qui vivait en moi était surtout de la peur.
Peur de manquer d’argent, de sécurité et de confort. Ainsi, j’ai abordé Bernard pour qu’il réponde à mon besoin, et non que je répondre aux siens (ce qui aurait été bien plus censé).

Un Jedi écoute ses propres intentions avant d’aborder des prospects ou clients, et leur proposer des services ou produits. Il travaille avec altruisme, écoute et respect de l’autre et de soi.
Il vend ses services ou produits pour répondre à un besoin et fait en sorte de répondre à ses propres besoins au lieu d’attendre que d’autres le fassent pour lui.

Un Sith fait tout l’opposé, bien entendu…

La relation avec votre équipe

Ayez un Jedi à vos côtés, entrepreneurs.
Ai-je oublié de mentionner l’importance d’avoir un Jedi à vos côtés votre aventure?

Barbara est mon associée dans ma petite boîte de coaching. Nous sommes si complémentaires ! Elle est hyper sociable, emphatique, très enthousiaste et spontanée, sensible et bavarde. Excellente en développement d’affaires et les clients l’aiment beaucoup.
Moi je suis plus analytique, j’aime l’organisation, la préparation, j’aime réfléchir avant d’agir. Les clients et collaborateurs aiment mon écoute, je m’occupe plus de la gestion et de l’administration que Barbara.

Seulement aujourd’hui, Barbara a décidé de quitter l’entreprise pour partir sa compagnie seule.
Elle me l’annonce, là, devant moi, je suis stupéfait. Voici la conversation qui s’ensuivit :

Moi : Mais pourquoi ?
Barbara : Je ne suis pas en accord avec nos visions
Moi : Ben c’est quoi ta vision ?
B : Faire des conférences dans le monde entier sur l’empowerement des femmes
Moi : Mais moi aussi j’ai pour vision la même chose ? Juste que j’inclus les hommes aussi.
Barbara : C’est pas pareil…
Moi : C’est pas pareil quoi ? J’ai fait quelque chose qui t’a déplu, c’est ça ?
B : Mais non, je veux juste de nouveaux défis…
Moi : Tu veux de nouveaux défis ? On avait parlé de cette succursale en France, tu pourrais t’en charger ? Ou notre livre numérique, on pourrait se mettre à fond dans son écriture ?
B : Ça ne me convient pas Alexandre, désolé ma décision est prise.
Moi (pensée) : pffff ! Elle ne sait pas ce qu’elle manque, de toute façon elle dépensait trop impulsivement, je gagnerai plus.
Je lui dis d’accord, bonne route à elle.

Avez-vous repéré l’intention, le fond de mes interventions ?
L’intention qui dirigeait littéralement toutes mes interventions auprès d’elle.
J’avais peur, j’étais même effrayé et ma tête cherchait sans cesser des solutions pour contrôler l’incontrôlable (Barbara) au lieu de rester présent.

Cette présence aurait pourtant bénéficié à moi-même, ainsi qu’à elle !
Barbara aurait sûrement aimé que je l’écoute et l’accueille vraiment dans cette transition, qui ne devait pas être facile pour elle.
Tandis que moi en m’écoutant, j’aurais sûrement cerné que j’avais besoin de confiance, notamment confiance en ma capacité à me redresser face à cette transition.
J’aurais sûrement aussi cerné que j’avais besoin de lâcher prise au lieu de résister au changement.
Et j’aurais sûrement identifié ma tristesse liée à l’attachement que j’ai pour Barbara…

Au lieu de cela, j’ai « mentalisé », cherché des solutions, résisté à la transition et me suis protégé avec ma colère et le déni, à la fin.

Un Jedi prend le temps de s’écouter, répondre à ses propres besoins avant d’écouter et accueillir ses collègues.
Il s’écoute lorsqu’il parle et apprend à identifier lorsque ses émotions se mélangent à ses paroles.
Si des émotions sont présentes, il fait en sorte de les gérer soit lui-même, soit en en parlant de façon transparente à son interlocuteur (donnant ainsi à ce dernier la possibilité de l’accueillir et l’écouter).

Un Sith fait tout l’opposé, bien entendu…

Pouvoir du côté obscur

J’avais encore plein d’autres exemples à vous donner, mais cela ferait un article bien trop long. Si vous en voulez plus, indiquez-le en commentaire, puis je songerai à un autre article suite à celui-ci.

Comprenez simplement que, dans mon analogie à Star Wars, l’entrepreneur Jedi s’écoute, répond à ses besoins sans attendre des autres de le faire pour lui.
Ainsi il porte une présence plus accrue à ce qui l’entoure, prend de meilleures décisions et noue des relations harmonieuses autour de lui.

Vous pensez agir dans le « côté obscur de la Force »? Relax, ce n’est pas grave! Il s’agit d’un comportement tout à fait normal, vous pouvez vous pardonner et prendre conscience de vos agissements lorsque cela arrive. J’ajouterai que pour mener votre chemin vers la lumière, maintenez l’intention d’agir avec plus d’écoute et d’harmonie dans le futur, et tout ira bien!

Si vous vous dédiez à votre développement personnel continu, vous êtes en voie d’être un véritable entrepreneur Jedi.
Si vous préférez céder à la peur, la colère, l’égoïsme, la destruction, et bien vous souffrirez longtemps et intensément, comme tout bon Sith.

Si vous avez des questions, partages, réflexions, commentez juste en bas.

Bon courage jeune padawan.

Une question? D'autres suggestions? Laissez un commentaire.