Amy Cuddy

Une psychologue d’Harvard explique les 2 critères sur lesquels nous sommes jugés

Les gens se font une idée de vous en quelques secondes, mais qu’évaluent-ils exactement?

Amy Cuddy, professeur à l’école Harvard Business, a étudié le sujet aux côtés d’autres psychologues Susan Fiske et Peter Glick, depuis plus de 15 ans, et a découvert certains mécanismes dans nos interactions.

Amy Cuddy
Amy Cuddy

Dans son nouveau livre, Presence, Cuddy explique que les gens répondent rapidement à deux questions lorsqu’ils vous rencontrent :

  • Puis-je faire confiance à cette personne?
  • Puis-je respecter cette personne?

Les psychologues considèrent ces 2 aspects comme la chaleur et la compétence.
Et idéalement, vous voulez être perçu comme ayant à ces 2 aspects en même temps.

Cuddy explique que la plupart des gens, en particulier dans un contexte professionnel, croient que la compétence est le facteur le plus important. Après tout, ils veulent prouver qu’ils sont intelligents et assez talentueux pour gérer leur entreprise.

Presence - Amy Cuddy
Le nouveau livre d’Amy Cuddy donne des clés sur comment acquérir de la confiance

Alors qu’en réalité, la chaleur ou la confiance, est le facteur le plus important, le plus considéré dans la façon dont les gens vont vous évaluer.

« Sur une perspective à long terme, » dit Cuddy, « il est plus crucial pour notre survie de savoir si une personne mérite notre confiance. »

« Cela fait du sens si l’on considère, dans l’ère préhistorique, qu’il était plus important de savoir si votre compagnon allait vous tuer et voler tous vos biens, plutôt que s’il était assez compétent pour construire un bon feu. »

Bien que les compétences soient très appréciées, Cuddy indique qu’elles ne sont évaluées qu’une fois la confiance établit.
Et se concentrer à afficher excessivement ses forces peut également se retourner contre vous.

Par exemple, les stagiaires en MBA sont souvent si préoccupés à paraître intelligent et compétent qu’ils ont tendance à ignorer les activités sociales, de demander de l’aide, et paraissent généralement difficiles d’approche.

Et ces perfectionnistes en pâtissent surtout lorsqu’ils constatent que leurs demandes d’emploi n’aboutissent pas. Les recruteurs n’arrivent simplement pas à leur faire confiance.

Cuddy ajoute : « Si quelqu’un que vous essayez d’influencer ne vous fait pas confiance, vous n’irez pas très loin.  En fait, vous pourriez même vous attirer des soupçons d’être manipulateur. » dit Cuddy.

« Une personne chaleureuse, de confiance, dégageant de la force suscite l’admiration.
Mais c’est seulement après avoir établi un lien de confiance que votre force constitue uncadeau plutôt qu’une menace. »

Cet article a été traduit de l’article original provenant de Business Insider UK.

Une question? D'autres suggestions? Laissez un commentaire.